Parodontite

THÉRAPIE ET CONSEIL

Nous prenons la parodontite au sérieux et il va de soi que nous proposons à nos patients un traitement approprié contre la parodontite. En effet, une maladie gingivale progressive est le signe avant-coureur de graves problèmes dentaires et doit être traitée. Mais la perte de dents n'est pas la seule menace. Une parodontite peut être à l'origine, dans tout le corps, d'autres troubles et risques pour la santé dus aux bactéries.

Vous avez des saignements de gencives et vous soupçonnez une légère diminution de vos gencives ? Dans ce cas, vous devriez en parler à votre dentiste. Une bonne thérapie et un suivi à long terme par des praticiens professionnels constituent la bonne approche. Faites-vous conseiller correctement sur la manière d'optimiser votre hygiène buccale à la maison.

QU'EST-CE QU'UNE PARODONTITE ?

La parodontite est une inflammation grave des gencives provoquée par des bactéries en cas de manque d'hygiène dentaire et qui entraîne une diminution progressive et irréversible des gencives et de l'os maxillaire. La parodontite se développe sur plusieurs années et ne provoque pas de symptômes jusqu'à un certain point. Avec une bonne hygiène buccale, les saignements typiques des gencives sont souvent absents et vous ne ressentez guère de gêne. La régression des gencives étant insidieuse, elle n'est souvent remarquée que tardivement par les patients concernés.

Parodontite
Évolution d'une maladie gingivale

UNE PARODONTITE MALGRÉ LE BROSSAGE DES DENTS ?

Dans les endroits difficiles à atteindre, l'hygiène buccale domestique ne suffit souvent pas à empêcher la formation de la plaque dentaire. Les espaces interdentaires, en particulier, ne sont réellement accessibles qu'avec du fil dentaire. Malgré le brossage des dents, des bactéries dangereuses se concentrent très souvent à ces endroits et peuvent déclencher une parodontite. Lorsque la gencive s'enflamme, elle commence à se rétracter et les dépôts riches en bactéries ainsi que les restes d'aliments sont repoussés toujours plus profondément dans les poches gingivales par les soins dentaires continus. La maladie suit son cours.

Effet malgré le brossage des dents

EVOLUTION D'UNE PARODONTITE NON TRAITÉE AVEC CONSÉQUENCES TARDIVES

Dans l'exemple concret, une parodontite avancée a été diagnostiquée en 2011 chez une patiente de sexe féminin avant l'âge de 30 ans. Un traitement n'a malheureusement pas été souhaité malgré la gravité du diagnostic. On voit très bien la nette diminution de la substance de la mâchoire entre 2011 et 2013 (cf. photo 1 & photo 2). En 2013, toutes les dents ont dû être extraites et la patiente porte aujourd'hui des prothèses dentaires sur implants.

Maladie parodontale avancée 2011
Non traité en phase terminale 2013
Perte totale des dents sans traitement correct. Aujourd'hui : les implants

LES RISQUES CACHÉS DE LA PARODONTITE

De nombreuses études montrent qu'une maladie parodontale augmente considérablement le risque de maladies secondaires. Par exemple, les saignements typiques des gencives permettent aux bactéries parodontales dangereuses de passer dans la circulation sanguine et de déclencher des problèmes de santé à d'autres endroits du corps.

Ainsi, une parodontite non traitée multiplie jusqu'à 11 fois le risque de diabète. Mais un risque doublé d'infarctus du myocarde ou une grossesse sont également des raisons suffisantes pour s'attaquer à la cause.

Une prophylaxie régulière ou un traitement au laser en cas de traitement actuel réduisent la concentration de germes et constituent un élément important de la prévention globale - pas seulement pour les dents !